dimanche 12 juillet 2015

RIP Omar


1 commentaire:

  1. Comme je le disais sur FB, j'ai eu l'occasion de le croiser quand je bossais sur l'hippodrome de Cabourg, en extra. Il venait tous les mardis, hors-saison. Quelqu'un qui avait une prestance rare, et qui avait toujours un petit mot gentil, pour tout le monde, le contraire d'un parvenu, d'un m'as-tu-vu. Je n'oublierai jamais.

    RépondreSupprimer